Une Page d'Amour : Jeanne

Huitième tome de la série les Rougon-Macquart, Une page d'amour parait en 1878. Zola nous emmène une nouvelle fois à Paris où le drame va se nouer. Hélène Grandjean est la fille d'Ursule Macquart et du chapelier Mouret. Mariée à dix-sept ans à un certain Grandjean, elle donne naissance à une fillette maladive, Jeanne, qui a hérité des problèmes de santé de sa grand-mère Adélaïde Fouque. La famille déménage à Paris, et Grandjean meurt quelques temps après leur arrivée. Hélène ne le regrettera que très peu, ne l'ayant jamais aimé. Des amis venus également de Provence, le prêtre Jouve et son frère Rambaud qui est commerçant, offrent à Hélène l'hospitalité dans un grand et bel appartement parisien. Tranquillement, Hélène observe la vie parisienne derrière sa fenêtre... Elle se console dans les bras de Henri Deberbe, un voisin médecin qui l'aidera lors des "crises" de sa fille Jeanne. Jeanne est d'une jalousie terrible, elle ne supporte pas que sa mère ait d'autres attentions pour des tierces personnes. Hélène découvre au fil du temps que Henri est déjà marié.

Une Page d'Amour : Hélène

A son ami, le prêtre Jouve, Hélène se confessera en lui dévoilant les sentiments qui l'anime. Le prêtre lui conseillera de s'acheter une conduite en épousant son frère Rambaud, mais Hélène veut croire à son histoire avec Deberbe et elle se rend chez lui tous les jours accompagnée de sa fille. Celle-ci est rongée par la jalousie. Peu de temps après, l'épouse de Deberbe, Juliette Deberbe, organise un bal costumé pour les enfants. C'est au cours de cette fête que le Dr Deberbe avouera ses sentiments à Hélène. Ils échangent des étreintes passionnées, à l'écart... Au cours d'un diner chez les Deberbe où Hélène est conviée, elle surprend une conversation entre Juliette Deberbe et un certain Malignon. Il s'agirait d'une certaine rencontre, d'un rendez-vous que la première aurait accepté du second. Hélène décide de dénoncer Juliette à son mari, en envoyant à ce dernier une lettre anonyme. Elle sera prise de remords et décidera de se rendre sur les lieux du rendez-vous pour prévenir Juliette que son mari va la démasquer. Plus ou moins délaissée par sa mère, Jeanne contractera une tuberculose qui l'emportera quelques semaines après. Hélène rentrera dans le rang en épousant son ami de toujours Rambaud et retournera vivre dans le Midi.

Un roman assez méconnu de la série des Rougon-Macquart, Zola dissèque les ressorts de cette histoire d'amour contrarié. Il met en avant le trouble dont souffre les héritiers d'Adélaïde Fouque, l'héréditaire phtisie dont meure aussi Jeanne. Un roman calme et posé, une page qui se tourne...

Après Une Page d'Amour, découvrez la suite de la saga avec Nana